[ninja-popup ID=5371]

HAMMAM, SAVON NOIR… LES SECRETS DE BEAUTÉ DES FEMMES ORIENTALES

Dans l’imaginaire de tous, l’Orient est un mot qui renvoie vers un univers sensuel fait de saveurs sucrées, de couleurs chaudes et de mille parfums. Au cœur de cet environnement hédoniste, prendre soin de soi est davantage qu’un plaisir, c’est un art de vivre. Plongée au plus près des femmes dont la beauté n’est pas une légende.

Les charmes des femmes d’Orient ont toujours envoûté les peintres et les poètes. Intrigants, jalousés, leurs secrets de beauté n’en sont désormais plus toujours. Les produits qu’elles utilisent pour leurs soins et leur maquillage ont en effet gagné une telle réputation que ceux-ci ont été identifiés puis adoptés par des millions de femmes. Le khôl en est un bel exemple. Cette poudre minérale, de couleur noire ou grise, qui s’utilise avec un petit bâtonnet en bois, n’a pas son pareil pour souligner le regard. En Égypte, le khôl était considéré comme un maquillage sacré et protecteur. Aujourd’hui, il est présent partout dans le monde.

La beauté, composante d’un art de vivre

En Orient, préserver et entretenir sa beauté fait partie du quotidien et les événements publics – dont les cérémonies religieuses – sont l’occasion de la mettre en scène. Réalisé à partir d’une plante ancestrale aux feuilles rouges originaire d’Inde et d’Arabie, le henné sert par exemple d’encre aux magnifiques tatouages éphémères dont sont ornés les mains et les pieds des jeunes mariées. Le henné est également utilisé pour le soin et la coloration des cheveux, auxquels il donne de l’éclat sans les agresser. Il n’est pas le seul. Pour leurs soins capillaires, les orientales ont également recours au ghassoul – prononcer rassoul –, une argile au pouvoir purifiant et adoucissant dont le gisement principal se trouve au Maroc. Issu d’une roche naturelle, le ghassoul est souvent mêlé à l’eau de rose ou de jasmin pour être transformé en une pâte onctueuse. Étalée ensuite sur la peau et les cheveux, il les débarrasse de leurs impuretés. Dépourvu de tensioactifs, il convient en outre à tous les types de peau et représente un soin classique d’une visite au hammam.

Le hammam, secret de beauté ancestral

Le hammam, justement, est sans doute l’un des lieux qui symbolise le mieux l’art des Orientaux à prendre soin d’eux. Inspiré des thermes romains, le hammam a été adopté par l’Orient pour répondre aux exigences de purification religieuse du corps. En arabe, hammam signifie « source de chaleur ». Traditionnellement, celui-ci se compose de plusieurs salles consacrées à des bains de vapeur humide et chaude, dont la température atteint jusqu’à 50°C. Au départ, le hammam était un lieu de vie sociale, où les hommes et les femmes – chacun de leur côté – de toutes les catégories sociales se retrouvaient pour discuter et bénéficier des célèbres vertus du hammam : la vapeur chaude aide en effet à détendre les muscles et soulager les douleurs ligamentaires, mais elle décongestionne aussi les bronches et nettoie la peau. Associé à des massages qui prolongent son action relaxante, le hammam est un véritable écrin de bien-être.

Des soins qui préservent et nourrissent le corps en profondeur

Parmi les soins qui y sont pratiqués, le gommage au savon noir est l’un des plus appréciés. La consistance molle de ce savon le distingue de ses cousins de Marseille et d’Alep. Savon végétal et écologique, il est obtenu à partir d’une pâte d’olives et de potasse, mais on lui ajoute souvent des huiles essentielles, de l’huile d’argan ou encore de la fleur d’oranger. Concrètement, le savon noir se présente sous la forme d’une pâte sombre sans grains qui mousse peu mais dont les propriétés apaisantes éliminent les toxines en profondeur. Riche en vitamine E, il permet également de nourrir et d’adoucir l’épiderme du visage comme du corps.

Le pouvoir de la cire orientale

La pâte onctueuse du savon noir évoque un autre incontournable de la beauté orientale : la cire, utilisée aux fins d’épilation. Pâte malléable de couleur caramel, la cire orientale est un mélange d’ingrédients naturels bons pour la peau : du sucre, du citron, de l’eau, du miel. Elle est malaxée et réchauffée avant d’être étalée sur les parties du corps à rendre imberbes. Très efficace, elle réduit par ailleurs considérablement la douleur !

Huile de Douche
Huile d’Argan et Huile de Rose

D’autres secrets de beauté orientale à découvrir

La pierre d’alun, que l’on frotte délicatement sous les aisselles pour bénéficier de ses propriétés déodorantes, ou l’eau de rose, qui sert à tonifier la peau du visage au réveil et réduirait l’acné, etc. Mais comment parler de secret si tout est ainsi dévoilé ? Les charmes de l’Orient méritent sans doute que soient encore préservés quelques-uns des mystères des mille et une nuits.

À DÉCOUVRIR