[ninja-popup ID=5371]

POUR AVOIR UNE BELLE PEAU, COMMENCEZ PAR ÉLIMINER LE STRESS !

Envie d’une jolie peau, d’un teint lumineux et sans imperfections ? Et si vous commenciez par éliminer le stress ? Explications.

La peau, miroir de nos émotions

Être à fleur de peau“, “se sentir mal dans sa peau“… Notre enveloppe corporelle est le reflet de nos émotions, positives et négatives. Mieux nous nous sentons, plus nous rayonnons. A contrario, plus nous sommes stressés et plus notre teint est terne. La raison ? Le système nerveux et la peau proviennent du même tissu embryonnaire. Lorsque le premier est attaqué, cela se répercute inévitablement sur la seconde, riche en terminaisons nerveuses, avec des conséquences plus ou moins visibles dont on se passerait volontiers.

Rougeurs, transpirations… : comment le stress modifie l’aspect de la peau

Vous êtes du genre à rougir souvent quand vous n’êtes pas à l’aise ? Ou plutôt à blêmir ? Vous avez des “coups de chaud” (autrement dit, vous transpirez) à la moindre contrariété ? Vos paumes deviennent moites lorsque vous angoissez ? Ces différentes manifestations cutanées sont des réponses aux mécanismes physiologiques engendrés par le stress.

Le stress provoque la production de cortisol, une hormone qui aide l’organisme à faire face à un danger. S’il mobilise l’énergie nécessaire pour nourrir les muscles, le cerveau et le cœur pour réagir, il impacte aussi la peau. Les vaisseaux sanguins se dilatent (vasodilatation) ou au contraire se resserrent (vasoconstriction), la sueur s’évapore, les pores de la peau s’obstruent, la production de sébum augmente… Et votre peau “trinque”. Plus ces pics de stress sont fréquents, et plus les effets en sont visibles.

Peaux sèches, peaux grasses : comment le stress impacte les différentes natures de peaux

Si votre peau est de nature plutôt sèche, le stress aura pour effet de la dessécher encore plus, faute d’être correctement irriguée. Gare aux tiraillements, rougeurs voire plaques de desquamation ! Si elle a tendance à être grasse, pas de chance : elle le sera encore plus puisque le stress fait augmenter la production de sébum ! Des petits boutons disgracieux, des points noirs, rougeurs ou démangeaisons pourront apparaître, de même que des cernes marqués dus au ralentissement du drainage du contour de l’œil.

Comment réduire le stress pour retrouver une belle peau

Lorsqu’elles sont répétées, ces agressions altèrent progressivement notre barrière cutanée déjà fragilisée par la pollution, les intempéries ou encore les ultraviolets. Pas de panique cependant ! Choisissez une crème de beauté adaptée à votre type de peau, qui lui apportera une hydratation efficace et en douceur, sans la surcharger.

Et en complément, agissez sur votre stress au quotidien ! Accordez-vous des pauses dans la journée, yeux fermés, en vous forçant à inspirer et expirer profondément une dizaine de fois pour vous recentrer. Initiez-vous aux bienfaits de la méditation, véritable réservoir d’énergie qui rebooste notre beauté et vitalité de l’intérieur… et prévoyez de prendre des vacances pour faire redescendre la pression !

A DÉCOUVRIR